Patrimoines en partage


L’art contemporain marocain, la modernité au service du patrimoine

Pravina Nallatamby


ISBN :
0.00 €
Du 15 octobre 2014 au 25 janvier 2015, grâce à l’initiative des Commissaires de l’exposition sur l’art contemporain du Maroc, Jean-Hubert Martin, Moulim El Aroussi et Mohamed Métalsi et au soutien du roi Mohammed VI, l’Institut du Monde Arabe présente à Paris des œuvres de 80 artistes venus de sept villes marocaines ; ils nous font découvrir une autre facette d’un pays en plein développement sur quatre niveaux en racontant des fragments d’instants de vie et en dévoilant chacun à leur manière les réalités d’une société en pleine mutation. Il s’agit d’une belle rencontre avec la représentation moderne de quelques tendances du pays ainsi que l’âme profonde du Maroc. 

Après l’invitation à flâner entre rêves, fantasmes et méditations, les peintres, plasticiens, sculpteurs et photographes nous emmènent vers d’autres univers plus graves pour nous faire réfléchir sur les problèmes politiques comme l’émigration tout en interrogeant les conventions et en questionnant les croyances de l’Islam. Nous ne nous circulons pas au cœur de fastes palais saadiens, ni dans les médinas grouillantes de monde ; et non plus, partons-nous en voyage vers les casbahs grandioses du sud marocain avec un regard ébloui par des paysages traditionnels à nous couper le souffle. Avec l’art contemporain, nous plongeons, tous les sens en éveil, dans un autre milieu. L’œil aux aguets, l’oreille à l’écoute d’une sombre angoisse cachée dans certains tableaux, les doigts presque tentés d’effleurer une peau d’agneau représentant la main du destin finement tatouée au henné, le corps entier cherchant à bénéficier un bref instant d’un « sofarabe », le visiteur ira à la rencontre de ces œuvres…………

Lire la suite