Le Français moderne


Le Français moderne 2011


Date de parution : 03/12/2011
ISBN :
60.00 €

Revue Le Français moderne 2011

SOMMAIRE n° 1 - 2011

Figures de l’à-peu-près

  •    Alain Rabatel, Pour une analyse pragma-énonciative des figures de l’à-peu-près
  •    Marc Bonhomme, À-peu-près structural et énonciatif dans le mot-valise
  •    Alain Rabatel, Figures d’à-peu-près et nom propre
  •    Anna Jaubert, Le calembour ou la pragmatique du trait /facile/
  •    Lucile Gaudin-Bordes et Geneviève Salvan, « Au plus près du discours » : l’anacoluthe
  •    Marc Angenot, La rhétorique de l’argumentation comme science de l’à-peu-près
  •    Claire Badiou-Monferran, Le paralogisme en régime littéraire : enthymème raté ou figure de l’à-peu-près ? Un cas d’école : La Fontaine
  •    Michele Prandi, Métaphore, similitude, à-peu-près
  •    Claire Stolz, L’à-peu-près dans la langue romanesque du XXe siècle avant 1968 : de la faute de français à la figure dialogique
  •    Michael Rinn, L’à-peu-près dans la figuration de la violence rhétorique
  •    Éric Bordas , L’à-peu-près et l’à-peu-prèisme : lexicalisation d’un lieu commun
  •    Frédéric Sabio, Au revoir à Claire Blanche-Benveniste
SOMMAIRE n° 2 - 2011
  •    Jean-Denis Gendron, L’accent québécois révélateur du double style de prononciation pratiqué à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles et de l’origine de l’accent bourgeois du XIXe siècle
  •    Mathieu Avanzi, La dislocation à gauche en français spontané. Étude instrumentale
  •    Céline Corteel, Quand même s’en mêle : coquetterie discursive ou nécessité ?
  •    Pauline Haas, Être en guerre vs être en pleine guerre : analyse sémantique de plein
  •    Pierre Larrivée, Au-delà de la polyphonie
  •    Marie-Guy Boutier, Pour une étymologie multidimensionnelle : l'exemple de fr. et wall. gosette
  •    Francine Mazière, Jacques Chaurand était un linguiste enthousiaste
  •    Comptes rendus
  •    Livres reçus
  •    Table des matières
Acheter Le Français moderne ICI